Le Fonds d'innovation pour la MRD apporte un soutien aux projets innovants à court terme dans la mobilisation des ressources domestiques. Les bénéficiaires potentiels participent à un processus de candidature en deux étapes. Les candidats retenus recevront un montant pouvant aller jusqu'à 100 000 euros pour leur projet proposé.

Qui peut soumettre une proposition ?

  • Les entités publiques d’un pays figurant dans la liste des pays africains éligibles et qui s’occupent de la mobilisation des ressources domestiques.
  • Les partenariats entre des entités publiques et des organisations non gouvernementales (ONG), des universités et des entreprises du secteur privé basées dans des pays africains, qui s'occupent de la mobilisation des ressources domestiques. Au moins une des deux organisations candidates du partenariat ou de la coentreprise doit être une entité publique

Éligibilité

  • Le fonds d'innovation pour la MRD invite des propositions de projets qui développent, adaptent ou testent des solutions, méthodes, approches ou outils nouveaux et innovants visant à s'attaquer aux défis liés à la mobilisation des ressources domestiques dans les pays africains.
  • Dans ce contexte, un projet "innovant" est largement défini par le Fonds d'innovation pour la MRD comme le développement de nouvelles solutions et approches pour s'attaquer aux problèmes persistants liés à la mobilisation des ressources.

    Liste des pays africains éligibles :

    Le Conseil de gouvernance, qui se compose des principaux financiers du Fonds pour la MRD, la Fondation Bill & Melinda Gates (BMGF) et le le Ministère Fédéral Allemand de l’Économie et du Développement (BMZ), a établi une liste de pays pour le cycle actuel de propositions.

    Seules les entités publiques originaires de l'un des pays ci-dessous seront considérées comme éligibles pour faire une demande de soutien.

    1. Afrique du Sud
    2. Algérie
    3. Bénin
    4. Burkina Faso
    5. Burundi
    6. Cameroun
    7. Côte d'Ivoire
    8. Égypte, Rép. arabe
    9. Libéria
    10. Malawi
    11. Mali
    12. Mauritanie
    13. Maroc
    14. Mozambique
    15. Namibie
    16. Rwanda
    17. Sénégal
    18. Tanzanie
    19. Togo
    20. Tunisie
    21. Ouganda
    22. Zambie

      Période de mise en œuvre du projet et montant du financement

      • La période de mise en œuvre du projet doit être d’une durée de 6 à 10 mois.
      • Le montant total du financement du projet ne peut pas dépasser le seuil maximum de 100 000 euros. (Les montants de financement varient entre 50 000 et 100 000 euros par projet)

      Processus des candidatures et calendrier

      Le processus de candidature est divisé en deux étapes
        • Première étape : soumettre le formulaire en ligne et télécharger une note conceptuelle et une liste de contrôle pour une auto-évaluation du risque fiduciaire.
          • Les notes conceptuelles des candidats et la liste de contrôle pour l'auto-évaluation du risque fiduciaire seront examinées et sélectionnées sur la base de l'éligibilité générale.
        • Deuxième étape : les candidats sélectionnés seront invités à remplir et à soumettre un budget détaillé, un cadre logique et (si nécessaire) d'autres pièces justificatives.
          • Le secrétariat du Fonds pour la MRD contactera, guidera et aidera directement tous les candidats sélectionnés au cours de cette deuxième étape du processus de candidature. Les formulaires ou documents pertinents seront envoyés directement aux candidats sélectionnés.
          • Une évaluation technique des propositions aura lieu et une évaluation supplémentaire des risques fiduciaires (également connue sous le nom de vérification de l'éligibilité commerciale et juridique des bénéficiaires potentiels) sera effectuée sur l'organisation candidate par un auditeur externe assigné par le secrétariat du Fonds d'innovation pour la MRD.
          • Veuillez noter que :
            • Pour les candidats sélectionnés qui cherchent à conclure une convention de subvention avec la GIZ, l'évaluation du risque fiduciaire ou la vérification de l'éligibilité commerciale et juridique des bénéficiaires potentiels par un auditeur externe aura lieu en plus de la soumission de la liste de contrôle d'auto-évaluation du risque fiduciaire qui est requise lors de la première étape du processus de candidature.
            • Les décisions finales de financement seront prises par le Conseil de gouvernance sur la base des éléments mentionnés ci-dessus.

          Pour soumettre une proposition

          Si votre proposition est sélectionnée : le secrétariat du Fonds pour la MRD prendra contact avec vous pour demander la soumission de documents supplémentaires et guider/assister les candidats lors de la deuxième étape du processus de candidature.

          • Pour plus de détails, veuillez consulter la rubrique "Éxigences administratives officielles" ci-dessous

          Pour les candidats qui ont été présélectionnés :

          Le secrétariat du Fonds pour la MRD contactera directement et guidera les candidats présélectionnés pour passer à la deuxième étape du processus de candidature.

          Le secrétariat du Fonds pour la MRD demandera aux candidats de soumettre des documents supplémentaires, comprenant notamment les éléments suivants :

          • Un cadre logique (un modèle pertinent sera fourni directement aux candidats retenus).
          • Un budget détaillé (un modèle pertinent sera fourni directement aux candidats retenus).
          • Une lettre officielle d'approbation du projet par la direction de l'entité publique candidate.
          • Si une candidature est présentée dans le cadre d'un partenariat ou d'une initiative conjointe, une lettre de coopération est requise de la part de l'organisation partenaire.
          • D'autres documents supplémentaires peuvent être requis pour l'évaluation du risque fiduciaire ou l’évaluation de la GIZ sur l'éligibilité commerciale et juridique.
            • Conformément aux règles et procédures de la GIZ concernant les contributions financières directes, l'évaluation de la GIZ sur l'éligibilité commerciale et juridique sera effectuée par un auditeur externe assigné par le Secrétariat du Fonds pour la MRD. [Pour en savoir plus sur les "Exigences administratives officielles" veuillez consulter ci-dessous]

          Comment vérifier le statut de votre candidature :

          • Les candidats peuvent consulter le statut de leur candidature en se connectant sur leur profil et en consultant leur tableau de bord.

          Éxigences administratives officielles

          Le Fonds d'innovation pour la MRD est mis en œuvre par la GIZ et fonctionne selon les procédures et les règles de l'organisation.

          Veuillez noter que la GIZ ne pourra proposer aux candidats une convention de subvention (contribution financière directe) qu'après une évaluation des risques fiduciaires de l'organisation candidate.

          Recevoir une contribution financière directe sous la forme d'une convention de subvention de la GIZ

          • Pour pouvoir bénéficier d'une convention de subvention de la GIZ, les candidats sélectionnés devront satisfaire aux exigences en matière de risque fiduciaire indiquées dans l'évaluation de l'éligibilité commerciale et juridique de la GIZ.
          • Tous les candidats doivent remplir une liste de contrôle d'auto-évaluation sur le risque fiduciaire ainsi que la note conceptuelle lors de la première étape du processus de candidature.
          • Si une candidature progresse, le secrétariat du Fonds d'innovation pour la MRD chargera un auditeur externe de procéder à une évaluation des risques fiduciaires ou une vérification de l'éligibilité commerciale et juridique des bénéficiaires potentiels. L'auditeur externe peut solliciter des entretiens et des documents ou informations supplémentaires auprès de l'organisation du candidat. (Pour les candidats présélectionnés uniquement)
          • Seules les entités ou organisations publiques sont éligibles pour recevoir des contributions financières directes.
          • Le Fonds d'innovation pour la MRD accepte les candidatures de coentreprises ou de partenariats si l'un des deux organismes demandeurs est une entité publique.
            • Pour les candidatures de projets de collaboration, l'entité publique sera le principal bénéficiaire de l’accord de subvention.
          • Si l'organisme demandeur ne remplit pas les conditions requises pour une convention de subvention de la GIZ, le secrétariat du Fonds pour la MRD en informera les candidats sélectionnés et étudiera d'autres moyens de soutien.

          Concernant les informations soumises par les candidats

          • Les informations soumises par les candidats au cours de la procédure de candidature ne seront pas diffusées à des tiers.
          • Le Fonds d'innovation pour la MRD se réserve toutefois le droit de communiquer les informations relatives aux candidatures au sein de la GIZ et aux entités et organisations du Conseil de gouvernance ainsi qu'aux experts externes choisis aux fins d'évaluation et de sélection.

          Remarques sur le financement ou le soutien supplémentaire d'autres programmes et donateurs de la GIZ

          Le Fonds d'innovation pour la MRD requiert que les bénéficiaires potentiels divulguent s'ils ont déjà reçu ou reçoivent actuellement un soutien technique ou financier d'un programme de la GIZ ou d'autres donateurs.